Entre les branches

Les aventures d'une enseignante francophone

Un réseau de neurones pour faire parler les élèves : 20q.net

le 21 novembre 2011

D’après le site Web, 20Q est (traduction libre) :

Un objet, un site Web, une entreprise et un phénomène…où l’utilisateur ouvre une session pour jouer contre un adversaire virtuel, l’intelligence artificielle (I.A.).  Le joueur pense à un objet (animal, végétal, minéral ou autre) et 20Q devine que pense le joueur en posant 20 questions ou moins. Puis, le plus les gens jouent, le plus le jeu « apprend ». 20q.net reçoit 1 000 000 impressions par mois, a posé plus d’un demi-milliard de questions et a joué pour la 79 000 000e fois en décembre 2010.

On joue en répondant à une série de questions fermées, menant (la plupart du temps) à une bonne réponse de la part de l’intelligence artificielle.

Pourquoi en parler dans un blogue sur la francisation?

Si le jeu est bien animé, il peut bien mener à toute une série de débats et conversations. Pour les débutants, il s’agit d’une façon ludique de travailler le vocabulaire et la structure des questions. Pour les élèves plus avancés, c’est une occasion de s’exprimer et de défendre leur point de vue.

Commencez en cliquant sur le point d’interrogation pour réviser une définition des réponses possibles (il faut tenter de répondre « oui » ou « non » autant que possible mais il y a d’autres options tels que « probablement », « parfois » et « cela dépend »). Ensuite, demandez les élèves de choisir leur objet puis de l’annoncer à haute voix. Lisez chaque question à haute voix puis attendez un consensus avant de choisir une réponse. Incitez les élèves à se questionner et de défendre leur réponse (par exemple : « Peut-on le recycler? Oui? Peut-on toujours le recycler…? Partout? »).

J’aime jouer en petit groupe. La plupart du temps, les élèves ne sont pas toujours d’accord et le débat se fait tout seul. L’idéal, c’est de jouer au tableau interactif puis de faire monter les élèves, mais un projecteur fonctionne aussi bien.  À la limite, un ordinateur portable suffit si le groupe est assez petit pour permettre à tous les élèves de voir le texte.

Avez-vous déjà exploité ce genre de jeu en salle de classe?

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :